Tout est possible

Ironman Nice

L’objectif de l’année est maintenant derrière moi, je n’ai encore aucune idée de la suite, on verra bien comment se passe la récup. Une chose est sur, c’est qu’une fois de plus, j’ai encore connu de grand moment, il y a bien sur eu des haut et des bas durant ces long mois de préparation mais au final, la satisfaction est bien présente et si depuis pas mal de temps je disais pas d’iron en 2010… ce n’est plus aussi certain aujourd’hui…

2009 juin 23 009

Revenons quelques jours en arrière. Départ mercredi, sur le coup de 4h15, direction la gare de Lille Europe en voiture et de là départ du train à 5h59…temps du voyage un peu plus de 7h30…c’est long même dans un TGV, bref il faut s’occuper, écouter de la musique, quand le train s’arrête regarder que les bagages ne partent pas seul, regarder un film, le paysage et puis, après avoir longé la Méditerranée depuis Marseille, on peut enfin descendre à Nice…il y fait chaud ! au programme promenade, installation à l’hôtel, en gros découverte de cette ville hyperactive !

Jeudi, l’impatience est là, le village expo va enfin ouvrir ses portes, du matos et encore du matos de triathlon, on vide un peu…beaucoup le portefeuille ! Mais le plus important, c’est d’aller chercher mon dossard et tout ce qu’il faut pour la compétition de dimanche, une fois le dossard en main, on peut profiter du reste de la journée. Dans l’après-midi, après une longue sieste, retour sur la promenade des Anglais, je décide de faire un petit jogging à mon aise soit un peu plus de 40 minutes de course. Depuis notre arrivée, à chaque fois que nous sommes allé sur la "Prom", on voyait des dizaines de triathlètes se donner à fond sous un soleil généreux quand se n’était à pied, c’était en vélo et pour d’autre en combi dans la mer…de vrai fou !

2009 juin 25 169

Et après ce petit footing, petite ballade à la recherche d’un resto puis direction l’hôtel pour une soirée devant télé et ordi et enfin dodo.

Le vendredi, est facile à résumé, quelques km en vélo pour régler la machine repos et enfin sur le coup de 16h16h30, je retrouve Thibault et Xavier au village expo où ils prendront leurs dossards et comme d’hab sur un ironman, le soir, place à la pasta party. Là on était bien servi, avec un buffet ou l’on trouvait des pasta mais aussi des pizza, de bon fruit, du chocolat, des verrines…bref on a pas eu faim, ce fut une belle petite soirée relax…

Samedi, l’odeur de la poudre se fait sentir, le stress monte un cran plus haut, si la matinée est encore calme, l’après-midi sera un peu plus tendue avec au programme la préparation des sac bike-run et ravito, puis on attend un œil sur la montre pour être à l’heure au dépôt du vélo dans le parc, même si je ne dois allé qu’entre 18 et 19h, je vais déjà sur place début d’aprèm car Xa était dans le premiers de nous à devoir y aller avec son dossard 2324. Quelques photos et me voilà reparti à l’hôtel.

Sans titre-1

Plus tard , c’est à mon tour de porter mon vélo et mes sacs de transitions. revenu sur place, la file d’attente est énorme, il me faudra attendre pas loin de 45 min avant d’être à l’entrée du parc à vélo, avant de pouvoir mettre son vélo, scan du bracelet, de la puce du vélo et photos de moi et du vélo, mesure prise par l’organisation pour éviter le vole des vélo. Vers 20h retour à l’hôtel pour la dernière nuit avant le jour le plus long.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s