Tout est possible

Triathlon MD Eupen

Ce week-end, pour la 3ème fois depuis que je fais du longue distance en triathlon, j’ai pris la direction d’Eupen et pourtant au moment de monter dans la voiture, le temps n’était absolument pas engageant , il pleuvait beaucoup mais bon rien à faire, l’inscription est payée et même si la motivation de l’instant n’est pas au top autant au moins faire la natation pour le reste on verra. Après un trajet de presque 2h sur les coupe gorges Wallon (les autoroutes…ou étangs je ne sais plus ) nous voilà à Eupen…il  drache encore plus par là pfffffff. Direction le secrétariat pour la prise du dossards et puis il faut mettre dans chaque parc à vélo de quoi faire les transitions d’un coté vélo, chaussures et casque de l’autre basket et casquette. Vers 9h30, j’enfile ma combi, 9h50!! j’entre dans l’eau et 10h boum, le départ est donné et une fois n’est pas coutume, je me retrouve dans un trou, seul pour nager dès le départ, je suis bien placé, prend de très bonne trajectoire et après 39 minutes je ressors du lac, quelques minutes pour la transition et me voilà parti en vélo. Le 1er tour, j’ai sans doute un peu trop forcé sur les premières difficultés et je peine un peu pour la seconde moitié du tour laissant devant moi des gars qui devraient être derrière, le second tour se passe beaucoup mieux, je passe bien les bosses pousse pas trop mal sur le plat et prend de bonne trajectoire dans les descente en regardant les gars qui sont devant en gros, je fonce, début du 3ème tour, Nicolas D’Harveng victime d’une crevaison se retrouve à ma hauteur, je ne drafte pas mais je suis…à 7 m de distance bien sur !, juste un peu plus tard Aurélien Champenois victime aussi d’une crevaison, vient se mettre juste devant aussi , heu…enfin… à 7 m! drafting interdit…j’ai donc 2 mobylettes devant moi quoi de mieux, je suis bien et j’arrive à suivre et quelques km plus loin, bardaf…me voilà sur la bande des pneus crevés…l’état des routes proposées n’y est surement pas pour rien car des gars à pied ou en train de réparer, j’en ai vu un paquet. Evidement, beaucoup de temps perdu et les jambes un peu cassée suite à l’arrêt, je termine donc l’épreuve en mode " te fais pas mal" car la semaine prochaine, il y a aussi le triathlon de la Gileppe, j’effectue le vélo en 2h48 contre environs 2h30 à mon compteur vélo , on peut donc dire que je perd au moins 20 minutes dans l’histoire et même plus. Je fais le 21 km sans me casser les jambes en 1h23…. en mode supersonique je dois pouvoir le faire en 1h15 finalement je vais mettre 4h50 pour boucler ce triathlon ! Et cela sous une pluie battante…en gros une journée de…merde…

Le semaine prochaine triathlon 1/4 de la Gileppe.

Publicités

2 Réponses

  1. Auré

    Quelle ameuse liste de crevaisons…pfffJ’avoue que j’ai été très (trop) près mais quelques instants, histoire d’arrêter de vômir et de me remettre de mes émotions!Après ça s’est remis en marche ;)à la prochaine!

    6 août 2009 à 20 h 47 min

  2. Willy

    mais oui thomas , une crevaison, tu était bien parti , moi sur le moto j’ai vu beaucoup des crevaisons cette année à eupen , je suis toujours content de voir la famille loquet a bientot

    12 août 2009 à 20 h 31 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s