Tout est possible

reprise

Après quelques jours de douleurs aux jambes, j’ai assez vite repris l’entrainement, le vélo était en tête de liste car coté course à pied j’étais assez limité en temps de course et surtout en intensité d’effort, un mollet et une cuisse ont mis un peu plus de temps pour récupérer, j’en ai donc profiter pour refaire un peu plus de vélo en restant quand même raisonnable. A ce jour, je n’ai toujours pas refait d’entrainement intensif en vélo et en course à pied mais la compétition a déjà fait son retour avec en ce week-end de Pâques le duathlon de Chimay. Au programme de cette compétition, 6 km de course à pied, 21 km de vélo à effectuer en 3 boucles et 3 km de course à pied pour terminer. De mon coté aucun stress, je sais que le marathon va certainement se faire sentir et ce fut le cas. C’est sur le coup de 11h que le départ fut donné à pas moins de 150 athlètes de quoi nous rappeler que le duathlon n’est pas mort et qu’il reprend même vigueur en Wallonie. Le départ est assez rapide, n’étant pas parti en première ligne, je dois déjà placer une accélération pour recoller autant que possible à la tête de la course mais je m’asphyxie assez vite, la machine montre déjà des défaillance, à la mi parcours, une pente assez raide vient me briser les jambes arrivé au sommet j’ai quelques difficulté à réenclancher le turbo…bref, après le second tour, je rentre 7ème dans le parc à vélo. Le vélo dans sa première partie se veut assez roulant mais il convient de rester assez prudent vu l’état des routes, on a droit à une belle descente et bien entendu à une montée de 700 mètres qui se fait bien sentir, le reste du parcours est sans grande difficulté. Dans mon cas cela se passe bien dans le premier tour, j’arrive à bien pousser et à maintenir ma place mais comme en course à pied, après les virage et les bosses, j’ai bien du mal à relancer la machine, je rentre donc au parc à vélo dans le top 15, reste alors 3 km de course à pied, ce qui me permettra de fermer la marche du top 10 complètement lynché, il est vrai que la chaleur ne nous a pas aidé mais j’étais quand même très fatigué après cette course. Je termine en 1h11’14 » avec un peu plus de 20 minutes pour la course, 40 minutes pour le vélo et de nouveau un peu plus de 10 minutes pour la course.

Le lundi, pour terminer en beauté les vacances direction Meslin pour une course du challenge défi 13 avec 11 km à parcourir, course que je fais à l’aise puisque…j’ai mal aux jambes, que j’y vais en vélo et que je reviens en vélo. Au dinal un duathlon de 31 km de vélo, 11 km à pied et 50 km de vélo.

Prochaine course, l’ACRHO de l’IPES

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s