Tout est possible

Oeudeghien et Seneffe

Ce fut un week-end avec deux belle manifestations sportives, seul la réussite ne fut pas vraiment au rendez-vous…mais bon ça arrive comme on dit.

Samedi après-midi, après une courte sortie vélo de deux heures et un diner assez léger, direction Oeudeghien pour l’enfer des Collines, trail de 23 km du challenge de l’ACRHO. Objectif du jour, ne pas trop se crever pour le lendemain. Je prend donc le départ dans l’avant du paquet mais pas en première ligne, je pars assez calmement, km après km, je me rapproche de la tête de la course pour finalement les passer un à un et me retrouver premier, jusque là tout va bien…. puis la machine casse un peu, mystère sur la cause mais j’attrape terriblement mal au ventre, il m’est impossible de continuer à courir normalement, je suis contraint à la marche, il ne faudra pas longtemps pour voir le futur vainqueur de la course me repasser, peu avant le deuxième ravito, on me demandera si je veux de l’eau…je répond « non » mais des WC, je veux bien, plus loin, on passe dans un chemin de terre sur la gauche un champ de patate et tout en bas… un bois…l’idéal pour ne pas être vu … j’ai de la chance, il y a un arbuste avec de grande feuille, j’en ressors et continue la course mais ça ne va pas beaucoup mieux, je ne parviens pas à courir sans me sentir mal, je continue donc en alternant marche et course…à 3-4 km de la fin, il m’est enfin possible de rentrer dans une maison pour de nouveau aller à la toilette, à la sortie ça va déjà mieux et je peux terminer en courant…ouf, ce fut réellement un enfer pour moi, dans la soirée, je ne me sentais pas encore très bien et cela dura jusque dimanche matin.

 J’étais donc tout juste retapé pour le triathlon de Seneffe de ce dimanche, qu’on pouvait considérer comme une véritable reprise du triathlon pour moi puisque mon dernier tri n’était ni plus ni moins que l’ironman de Francfort et mon dernier 1/4 le triathlon de Seneffe. Pour une fois, nous n’aurons pas à souffrir de l’eau froide, si en 2010 les arbitres l’indiquaient à 13 degrés, elle était cette fois à presque 19 degrés… merci le dérèglement climatique !!! Au programme du jour…en principe 1500 m de natation mais c’est avec une assez grande certitude que l’on peut dire qu’ils n’y étaient pas car je sors de l’eau en un peu plus de 19 minutes. Après cette courte natation, direction le vélo avec 3 boucles à accomplir pour totaliser 42 km, là aussi, ce n’est pas facile, car le vent est très très fort, il me faudra un peu plus d’une heure douze pour arriver au bout du vélo, pendant un moment, j’ai eu peur de m’être cramé les jambes, mais la démonstration en course à pied fut tout simplement splendide si la distance y est, je signe là un chrono digne d’un chrono de piste, je boucle les 10 km en 32’21 », il faudrait que je vérifie mais cela doit être un record ! Au final, je termine 20ème en un peu plus de 2h06′ d’effort.

Prochain rendez-vous les 20 km de Bruxelles

et n’oubliez pas le 15 juillet dernier grand prix jean-Luc Loquet, inscrivez-vous à l’avance même si vous n’êtes pas certain de venir thomasloquet@skynet.be avec nom, prénom, année de naissance, club et la distance choisie…merci pour les informaticiens

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s