Tout est possible

20km de la forêt de Beloeil

Après un week-end chargé, en voici un un peu plus light, les week-end suivant lui ressembleront fort sauf sans doute du coté météo.

De mémoire, nous n’avions jamais eu aussi chaud sur les 20 km de la forêt de Beloeil…et comme le nom l’indique, heureusement que c’était sous les bois que la majorité du parcours se trouvait, sans cela, on terminait carbonisé comme c’est souvent le cas à la Kainoise ! Sur place, même si le nombre de participant est moindre que l’an dernier, nous sommes près de 600 à être sur la ligne de départ pour visiter une fois de plus le bois de Beloeil, on aura encore l’occasion de le faire la semaine prochaine lors du semi marathon et le 13 novembre mais de façon un peu plus inédite lors du trail de la Hunelle. Coté course, les choses se sont assez vite décantée. Après 3km, nous n’étions déjà plus que 2 en tête, j’étais accompagné de Pierre Denays. Le déroulement de la course fut assez simple et fut quelque peu énervant pour moi, heureusement, j’ai bon caractère car avec une telle tactique, j’en connais plus d’un qui aurait sérieusement engueulé Pierre en lui demandant de prendre un peu plus ses responsabilité. Bref, en cyclisme on aurait appelé ça un suceur de roues. La tactique du jour était de me coller aux basket pendant près de 18km500 pour finalement mettre les bouts, avant ça, il n’aura pas fait 10 mètre de course devant, je rectifie, suite à un virage après le 13ème km, il se retrouve juste devant moi…il en était presque à marcher pour rester derrière, la tactique était déjà plus qu’évidente. De mon coté si le rythme pour un 20 est encore bon, il m’est impossible d’augmenter la cadence et de la tenir pour faire lâcher, prise, je n’ai tout simplement ni les jambes, ni le cardio pour savoir le faire et de son coté, même s’il n’a pas le fond, c’est un habitué des plus courtes distance sur piste, je sais d’avance qu’il va partir dans les derniers km reste à savoir quand. Finalement, il le fera dans le dernier km pour arriver 20 secondes avant moi.

Pour ce qui est de ma forme, entre début septembre et fin septembre, on peut dire qu’il y a une nette amélioration, le chrono d(hier n’est franchement pas mal quand on connait les conditions de course. Il me reste à remettre quelques séance piste dans mon programme et d’ici la fin octobre je devrais être au mieux.

Pour le classement ACRHO, je suis actuellement en 4ème position. Les 3 courses challenge qui arrivent devraient au moins me faire reprendre 450 points ce qui pourrait me conduire en tête du classement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s