Tout est possible

Esplechin

Snif, c’est la fin des vacances, si la première semaine aura été plus ou moins potable pour faire des km en vélo, la seconde le fut un peu moins mais tant mieux car avec les ravage du night trail et du duathlon de Chimay sur mes jambes, j’ai eu besoin d’un peu de repos. Néanmoins, ce week-end fut l’occasion d’en remettre une petite couche surtout samedi. Dès 9h30, j’étais sur mon vélo dans le brouillard et le froid, au programme une sortie longue de 120 km. De retour vers 13h30, j’ai juste le temps de me changer d’attendre Thomas Daspremont et puis direction Esplechin pour une course de l’ACRHO, objectif…aucun juste faire quelques km pour que les jambes fassent un enchainement vélo-càp. Malgré tout, en partant dans le paquet, les sensations sont très bonnes et assez facilement, je remonte le peloton pour au bout des trois premier km me retrouver avec le groupe de tête. La tête de la course est composée de Gilmet, Bara, Timperman et Denays , pour ma part même si je suis devant, je sais que je ne joue pas le podium mais je ne dis rien et je reste à l’arrière de ce groupe ce qui je pense les a un peu stressé. L’allure est assez tranquille, je ne souffre pas, à plusieurs reprise, j’aide Carlos à rester avec le groupe mais malheureusement, c’est peine perdue malgré une belle dépense d’énergie il restera au pied du podium. Pierre Denays adopte la tactique habituelle, il reste derrière, ne fourni pas d’effort et se contente de montrer sa pointe de vitesse dans le dernier km. Gilmet et Bara qui ont effectué une très bonne course en ayant pas peur de mener la barque ( avec pierre et moi dans le groupe, il auraient pu décider de nous laisser tenir la boutique cela aurait été assez logique) doivent se contenter de la première et deuxième place. De mon coté, je termine 5ème, Thomas Daspremont termine 47ème et troisième de sa catégorie.

Publicités

3 Réponses

  1. Pierre Denays

    Bonsoir,

    Merci Thomas pour cette belle description de ta course.
    Pour ma part la version serait plutôt, ‘ »Pierre, en manque d’entrainement suite à un stage de 6 semaines au Maroc et en pleine semaine intensive d’entrainement en préparation de la saison de piste (une course le lundi et 2 belles séances dans la semaine), est venu se faire plaisir à l’acrho, sans objectif chronométrique. »
    Pour ce qui est de ma tactique habituelle, consulte le classement acrho, ma dernière course remonte à Gaurain où j’ai réalisé seul du début à la fin 9km500 en 3’06 au km.
    Bien à toi et au plaisir de lire de nouveaux articles sur ton blog.

    Pierre Denays.

    Ps: Tout le petit groupe n’était pas stressé.

    24 avril 2012 à 22 h 07 min

    • Surtout ne va pas prendre mal mon interprétation de la course. Mais même fatigué, tu avais certainement de la réserve pour te mettre devant et assister Paul et Julien, …du 3’30 » quand on a ton niveau, c’est de la promenade. Ils avaient fait une très belle course et méritaient qu’on les laisse s’expliquer entre eux pour la victoire, si ils avaient fait un meilleur chrono avec ton aide, je crois qu’ils auraient été encore plus satisfait de leur résultat… j’étais là aussi pour me faire plaisir.
      Si je ne me trompe pas à Gaurain, tu voulais battre le record de l’épreuve.
      Plus loin dans le temps, nous avons couru à Stambruges, de mémoire, tu n’es jamais passé devant même quand il y avait de fort ralentissement, tu te contentais de suivre. Moi j’estime que quand on veut gagner une course, il faut jouer le jeu, mouiller son maillot un peu plus, bref, je ne vais pas disserter sur ma façon de voir les choses.

      Bonne saison sur piste

      25 avril 2012 à 15 h 29 min

      • Pierre Denays

        Thomas,
        Ta tactique de course est semble-t-il: « J’impose un très gros rythme lors des 2-3 premiers kilomètres, et si personne n’accroche c’est parfait je continue et je gère mon avance. »
        Partir par exemple en presque 9min au 3ème kilomètre pour finir avec une moyenne de 3’20/km. Pourquoi alors ne pas tout faire à 3’10-15 au km?? Parce que tu joues la victoire ce que je comprends tout à fait. Cependant moi je ne me permets pas de juger de la tactique de course de tel ou tel coureur. Chacun court suivant ses points forts. Toi tu as le rythme et moi je suis capable de finir fort. Tu as une pensée différente ce qui ne me pose aucun problème mais ne te permets pas de juger sur ce que font les autres.
        En reparlant de Stambruges, une fois de plus tu as respecter à la lettre ta tactique. Très grosse allure pendant le premier 10km (+-3’15/km) (en espérant me faire lâcher), j’avais même relevé le 6ème km en 3’06! Puis tu as ralenti et remis quelques attaques dans le deuxième 10km. Seulement j’ai su t’accrocher pour finir fort dans le dernier kilomètre ce qui est mon point fort. A chacun sa façon de courir.
        Je tiens de plus à te rappeler que je ne joue pas l’acrho donc pas besoin pour moi de chercher à faire une bonne moyenne et de marquer beaucoup de points. Je fais l’acrho pour me faire plaisir, parce que c’est la que j’ai commencé à courir et que j’adore l’ambiance qui y règne.
        En espérant que tu respectes un peu plus mes choix de course lors d’une prochaine rencontre.
        Sportivement,
        Pierre

        25 avril 2012 à 19 h 42 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s