Tout est possible

Triathlon de Mechelen

Cette fois c’était bien le dernier quart de l’année et pourtant, il y a déjà quelques temps que je m’étais fait à l’idée de ne pas y aller faute de place, hier encore pour moi le triathlon de Huy clôturait une belle saison.Finalement, hier soir, je regarde la liste des partants du championnat de Belgique sur le site de l’organisation qui en principe peut accueillir 400 partants et il y a 366 dossards attribués. Je me décide donc assez tard d’envoyer un mail dans les deux langues car mon néerlandais n’est pas bon et vers 19h un mail bilingue Français-Anglais est envoyé, vers 22h40, j’ai une réponse, il reste 10 places et on m’en attribue une. Mais ce que je pensais, il y a une semaine par rapport aux inscriptions et sur l’intégration de cette épreuve dans le challenge supercoupe, ne change pas.

Coté sportif, la natation se déroule en deux boucles avec une sortie à l’australienne. Le vélo long de 43 km, se fait en 3 boucles sur un parcours ultra plat et en 4 lignes droite et avec drafting… ce qui rend la course rapide mais sans doute moins chouette à voir quand on est spectateur, ça roule en groupe, c’est nerveux, ça gueule et ça tombe…. La course à pied se fait en 2 boucles. Le départ pour les hommes est donné vers 14h15, les plus de 300 bonnets rose peuvent plonger dans une eau à 19 degrés, je me suis mis tout à droite car nous tournons dans le sens inverses des aiguilles d’une montre ce qui me permet assez vite de me dégager du paquet et de  me mettre à mon rythme. Pour cette partie, même si je réalise pour moi ce qui est un bon chrono de 21’55 secondes, je sors 108ème de l’eau ma transition ne sera pas des plus rapide. Sur le vélo, dans un premier temps, je roule quelques km seul ce qui ne m’avantage pas étant donné que le drafting est autorisé, je vais devoir patienter un très court instant avant de voir un petit peloton me rattraper, à partir de là je vais rester dans ce groupe et à part quelques relance à l’avant, étant donné que je ne suis pas fort en vélo, je fais le parfait glandeur et je laisse les autres faire le boulot, je devrais juste faire de longue relance après chaque « turning point » et chaque virage car le groupe me prend à chaque fois quelques mètres d’avance. L’air de rien le rythme est élevé, je le sens dans les mollets qui sont à la limite de la crampe. Le vélo d’un peu plus de 40 km (43 je crois) sera effectué en 1h00’51 »  (51ème temps)….à Huy pour exactement 40 km il m’avait fallu 1h08′!!! Et après un peu plus d’1h26 d’effort me voilà sur le circuit à pied, il me faudra un peu plus de deux km pour me sentir bien, j’avais un peu mal au ventre, mais après, j’ai su mettre le turbo et reprendre un maximum de monde pour terminer au sprint et encore gagner une place. temps course à pied 33’22 » temps final: 1h59’25 » et une 35ème place.

http://uitslagen.3athlon.be/pdffiles/2012/mechelen2012/mechelen2012_kwart_scratch.pdf

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s