Tout est possible

Delhalle Erpent

Deux semaines après le run and bike, retour à Erpent ce  week-end pour la reprise du challenge delhalle. En allant si loin, il est évident que je ne suis pas la pour faire cette course en allure cool, sur une épreuve du delhalle, c’est sans doute la question à ne pas poser « comment tu la fais ? »

C’est donc plein d’ambitions que j’arrive sur place même si je sais qu’il sera sans doute difficile de m’y imposer, c’est le début de saison et il me faut quelques courses avant d’être à nouveau dans le rythme, ce sera donc une course de rodage. La météo est idéal pour la course à pied, ni trop chaud, ni trop froid. Les questions que je me pose sont assez simple, qui est là et comment est le parcours ?

Sur le coup de 14h30, les organisateurs tentent de pousser autant que possible les près de 1000 participants derrière la ligne de départ, on se retrouve vraiment serré comme des sardines ! après quelques minutes de patience, nous sommes enfin libéré. Très vite, je me place en tête du peloton pour y rester un bon moment. La première partie du circuit est exactement comme je m’y attendais, rien n’a changé jusque là. Derrière seul Adrien Montoisy suit et se retrouve avec moi peu avant le 6ème km. Pour la suite de la course, surprise, il y a eu beaucoup de changement, la route a laissé place à un sentier presque monotrace avec une boue bien glissante, on n’oublie pas quelques escaliers, suivi avec de nouveau un bon sentier bien glissant et me voilà cuit, devant laissé passer Adrien. Le décrochage ne sera pas fulgurant mais il arrivera à faire la différence sur cette portion qui me convient beaucoup moins. De retour sur la route, l’écart est encore raisonnable, j’essaye de limiter les débats et j’arrive même à un moment à resserrer un peu l’écart mais, je suis légèrement cramé et le rythme diminue, l’écart repart à la hausse. Nous sommes  vers le 11ème km, la messe est dite. Je continue donc mon parcours en essayant de faiblir le moins possible, histoire de m’assurer qu’aucun retour de l’arrière n’est possible.

Finalement, je garde ma 2ème place avec un chrono de 56’41 »à 1’30 » du vainqueur.( 2010, 2ème en 56’26 » / 2009, 3ème en 56’51 »/2008, 3ème en 56’01 »/ 2007, 5ème en 56’11 »)

Je ne vais pas me plaindre de réaliser une si bonne course une semaine après avoir bouclé une épreuve de 45 km !

Prochaine épreuve Bury suivie du défi13 le 24/02.

Le 2 mars : http://sportitcf.wordpress.com et le 3 mars http://tailleursdepierre.wordpress.com

DSC_0188

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s