Tout est possible

Be back

De retour sur mon blog pour le mettre à jour.

Il faut dire que le début du mois d’avril fut loin d’être reposant et que du 1er au 20, je n’ai passé que trois jour à la maison. Du 1 au 9 j’étais en France pour participer à un stage de triathlon et fin des vacances de Pâques, direction Rotterdam pour le marathon qui est vite passé du statut d’objectif à celui d’entrainement. Il faut dire qu’après un stage d’une semaine en triathlon je m’attendais un peu à ne pas vraiment être opérationnel pour boucler un marathon dans de bonne conditions car à mon retour de France, je n’ai pas eu le temps de refaire des km pour digérer le vélo.

Quoiqu’il en soit dimanche sur le coup de 10h30, c’est en compagnie de Nicolas Bastien et de 10000 autres athlètes que je prenais le départ du marathon et dès les premiers km, je sens bien que les jambes ne sont pas bonne… un véritable noeud musculaire qui à mon grand regret ne sera pas démêlé avec les km. Jusque le semi, c’est bon, je suis dans un rythme pour faire une bon 2h34 mais entre le 25 et le 30ème la douleur aux jambes devient presque insupportable , les guiboles sont contractées à mort et j’ai un pied qui chauffe. Entre le 30 et le 35ème, je vais devoir faire quelques arrêts pour essayer de relâcher un peu les cuisses et au passage virer une mauvaise chaussette et courir à pied nu dans ma basket droite. Je vais parvenir à faire les 7 derniers km sans arrêt mais avec une petite foulée et un rythme pas très élevé.

rottegraph rotterdam

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s