Tout est possible

Vezon-Nivelles

La saison triathlon étant presque terminée, je peux m’y remettre en course à pied.Coté entrainement, ces dernières semaines, je me suis contenté de la séance piste du mercredi avec les gars du club, en vue du marathon, je vais bien évidemment m’y remettre un peu plus sérieusement.

En attendant, j’ai déjà pas mal usé mes baskets ce week-end. On commence avec un petit retour sur l’ACRHO à Vezon, au programme, un peu plus de 10 km allure cool en compagnie de Vincent Bonnier et Jean Velghe, le contrat est largement rempli puisque nous allons effectuer les 10 km en bien plus de 40 minutes.

069_vezon

Ce dimanche, nous avion coché le semi-marathon de Nivelles à notre agenda, c’est là une façon comme une autre de nous tester avant de nous lancer un peu plus fort dans notre préparation pour le marathon de Frankfurt. L’évènement s’annonçait déjà comme une réussite avec 1400 préinscriptions pour l’ensemble des épreuves. Finalement, nous serons près de 700 sur le 21 km. Le départ fut donné sur la place de Nivelles sur le coup de 10h, un départ forcément rapide vu les 300 premiers mètres constitués d’un virage à gauche et d’un passage plus étroit avant de passer par la porte de Namur. Pas facile non plus de s’y retrouver entre les participants du 5, du 12 et du 21 km alors autant y aller directement sans trop se poser de question. De mon coté, je ne sais pas vraiment ce que vont pouvoir donner les jambes vu le faible kilométrage en course à pied et le week-end un peu moins bien à Gerardmer 7 jours avant. Mais je fonce, dans un premier temps seul devant, plus tard deux joggeurs viendront m’accompagner durant quelques km. Le rythme est assez soutenu au passage du 8ème km, nous sommes encore à du 3,10 » de moyenne et pourtant le parcours est loin d’être place, que du contraire, il y a quelques fortes pentes, des changements de surface et quelques relances, bref un parcours assez exigeant. Il faudra attendre la mi-course pour que la course tourne à mon avantage , à notre passage sur la piste d’athlétisme, je remet du rythme et derrière ça commence à lâcher un peu, pour quitter le parc de la Dodaine, il y a une cote pas très longue mais elle peut faire mal, là encore, je ne lâche rien et une fois en haut de cette difficulté, je connais plus ou moins ce qui nous attend jusque Thines et dès le 10ème, je creuse l’écart, rien ne revient de derrière, je continue sur ma lancée, les km défilent assez vite, il faut dire que le parcours est très agréable et n’est pas monotone, il n’est jamais plat ! Après 1h10’04 » d’effort, je franchi la ligne d’arrivée, un peu dans l’anonymat en compagnie des derniers du 12 km.

IMG_2145-MOTION

IMG_2225

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s