Tout est possible

Trail du Mont

Plus que 5 semaines avant un petit stage en Espagne, d’ici là, il y aura encore beaucoup d’heures d’entrainement et surtout mon plus gros trail de l’année avec le trail des bosses à la veille du duathlon vert de Mons en attendant, calme plat ou presque.

Ce week-end, 6ème édition du trail du Mont organisé de main de maître par Anne Favier et José Istace. Comme chaque année, à part la distance, on ne sait pas vraiment à quoi ressemblera le parcours puisqu’il est modifié chaque année. Néanmoins, on sait que le trail se passera « en ligne » avec un départ donné sur la grand-place de Tournai et une arrivée jugée sur le Mont Saint Aubert. Deux distances sont proposées, l’une de 22 km et l’autre de 30 km. Avant d’affronter les pentes, prairies, champs, bois et boues du Mont, il faudra s’acquitter d’un peu plus de 6 km de trail urbain au coeur de la ville, ce morceau-là fut loin d’être mon favori, s’ensuivra une jonction de quelques km avant d’arriver aux abords du Mont et enfin profiter pleinement de ce que la nature nous propose de mieux dans la région. Le départ en ville poussera sans doute les participants à démarrer un peu plus vite que sur un trail dans lequel on part directement dans le vif du sujet, c’est un peu mon impression de début de course, en plus d’un rythme un peu plus élevé, il y aura pas mal de relances et d’escaliers qui dès le début viendront un peu fatiguer les jambes. En début de course c’est assez logiquement que l’on retrouve pas mal de participants du 22 km, Boris Rolin et Paul Bara n’attendront d’ailleurs pas longtemps avant de prendre la poudre d’escampette. De mon côté, 1er du 30, je trouve que je vais un peu vite sachant en partie ce qui viendra une fois sorti de la ville. Néanmoins, je maintiens ce rythme et finalement vers le 14ème, je rejoins Paul Bara, Boris Rolin est à un peu plus d’une cinquantaine de mètres. Nous serons regroupés peu de temps après le ravito, en effet un signaleur manque à l’appel et il n’y a pas de flèches mais heureusement assez vite nous retrouvons le bon tracé. Boris repart à l’avant, Paul reste dans mon sillage et les pulsations commencent à monter avec les difficultés. Le parcours tient toutes ses promesses, il faut être tout terrain, bien ouvrir les yeux, maitriser la glisse, chercher la route où on s’enfonce le moins… Bref, on fait du Mont ! Un peu avant le 20ème, je bifurque sur le circuit du 30 km, me voilà vraiment seul, le plus proche poursuivant est à 8 minutes soit pas loin de 2 km. Je peux donc gérer comme je veux la suite de la course et ne pas prendre trop de risques, ce qui ne va pas m’empêcher de me planter une fois. Finalement, après 2h14’54 » d’effort, j’arrive au bout de cette 6ème édition du trail du Mont.

Merci à toute l’équipe organisatrice.

DSC_0367

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s