Tout est possible

Ham-sur-Heure et Ironman 70.3 Aix

La météo s’améliore de semaine en semaine, le mercure monte de jour en jour, il en va de même pour la motivation et la forme. Justement, en parlant de forme, la dernière manche du challenge Delhalle m’a bien rappeler une chose, c’est que je ne suis pas fait pour les épreuves running du matin, en plus de me retrouver relativement mal les heures qui suivent, les performances ne sont jamais des meilleurs. Je ne vais pas dire que je suis déçu de ma seconde place lors de la manche de Ham-sur-Heure mais ayant déjà battu à deux reprise Jonas, je pouvais m’attendre à faire de même lors de cette 4ème manche. Bref, la lutte sera assez serrée pour le podium du delhalle, je vais donc essayer de m’arranger pour na pas manquer non pas 4 mais deux épreuves. Dans cette optique, je vais laisser tomber le triathlon de l’Eau d’Heure du 7 juin…

Et justement, coté triathlon, c’était la reprise avec le triathlon 70.3 d’Aix en provence ce dimanche 4 mai. Au programme 1,9km de natation, 90 km de vélo et 21 km à pied. Niveau objectif, vu l’entrainement natation et vélo, je vais surtout découvrir la région et y prendre du plaisir. Comme à Barcelone en octobre, le départ est organisé par vague, catégorie par catégorie, pour les M30-35 le départ devrait être donné à 7h55. Et donc un peu avant 8h, nous sommes plus ou moins 200 à être lâché dans le lac de Peyrolles et son eau à 19 degrés afin d’y nager durant 1900 mètres. Pour cette partie, il n’y a aucune difficulté, il suffit de nager droit, il y a 0 courant , bref, il suffit de tourner les bras. 30 minutes et 40 secondes plus tard, me voilà sorti de la flotte, un bon chrono vu que ma moyenne d’entrainement depuis fin septembre doit être sous les 1 entrainements semaines. 5 minutes me suffiront pour être sur mon vélo avec pourtant un fameux morceau à pied à s’enfiler pour atteindre le parc. Sur le vélo, le début est relativement plat et il y aura plus ou moins 1000 m de dénivelé à s’enfiler sur les 90 km, sur un parcours où on comptera 4 difficulté. J’avais cette fois opté pour le vélo de chrono, j’aurais pu prendre mon vélo classique vue que mon dos m’empêcha de vraiment me mettre sur le prolongateur et de pousser quand c’était possible, il faudrait que je règle ce problème. Pause pipi comprise, je termine le vélo en un peu plus de 2h45, là clairement, avec 2 semaine de vélo de course depuis le début octobre 2014, je manque de km mais je ne m’en sors pas trop mal sur un parcours comme celui-là, je dois certainement mettre 15 minutes en moins lorsque je suis bien entrainé. Une fois revenu sur Aix,  il est un peu plus d’onze heures et le soleil commence doucement à se faire sentir, il faudra s’hydrater et se rafraichir d’avantage durant le semi marathon. Pour boucler les 21 km, il faut effectuer 4 fois la même boucle. J’avoue que cela m’a paru assez long, j’ai également mis beaucoup  de temps à me mettre dans ma course à pied et la longueur de l’effort ajoutée au soleil me firent un peu souffrir, je n’ai pas chercher à forcer sur ce semi. Je boucle la partie running en 1h23.

Swim 00:30:40
Bike 02:46:21
Run 01:23:49
Overall 04:48:56

OVERALL RANK: 151 DIV RANK: 30

Pour une reprise et vu l’entrainement, ce n’est pas mal, mon prochain triathlon sera encore un demi qui se déroulera à Cambrai le 31 mai. Ensuite, je vais enchainer avec 4 cross tri/duathlon dont le Xterra France.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s