Tout est possible

Week-end sportif

Week-end chargé en ce début de mois, je crois que j’ai mérité un lundi de repos. Samedi, j’ai sorti le bête, ma superbe machine orbea, histoire de maîtriser l’engin furtif, un vélo confortable. Le seul petit point faible sur ce genre de vélo, c’est quand le vent se met à souffler, il vaut mieux ne pas l’avoir de côté. Bref, 88 km pour débuter cette semaine de congé. Je n’allais pas en rester là, l’ACRHO, c’est reparti, j’ai donc pris la direction de Celles pour une course d’un peu plus de 10 km, une bonne occasion pour moi de tester mes capacités « d’encaissement » au niveau des efforts physiques et le résultat est assez positif, je termine 1er avec une moyenne de 3’20 »/km, j’aurais voulu faire une meilleur moyenne mais ce samedi nous avions tous un sérieux adversaire : le vent.
Dimanche, autre journée, autre épreuve sportive avec un trail de 31 km à Saint Waast dans le nord de la France. La difficulté du jour…se lever. En effet, le départ de la course est donné à 8h du matin et à part sur les ironman ou de façon plus générale sur les triathlons, courir à 8h du matin, ce n’est pas mon truc, il n’y a que mon cerveau qui est réveillé, le reste du corps dort encore. Une fois le départ donné, deux participants partent assez rapidement, de mon côté, il me faudra presque le moitié de la course pour me mettre dans le rythme, pas de chance, c’est la première partie de course qui est la plus difficile, elle se passe côté belge et on y repassera certainement fin du mois lors du trail des jonquilles. Vers le 12ème km, petite erreur de parcours des gars qui sont à l’avant du groupe, nous serons quelques dizaines de coureurs à devoir faire demi-tour pour retrouver notre route, cela fait partie du jeu mais il faut avouer qu’il manquait sans doute d’un peu de balisage. Bref, nous retrouvons le bon chemin et heureusement, au niveau du classement, nous sommes presque au même niveau, nous aurons vite fait de reprendre nos positions. Je dois être à ce moment pas loin de la 10ème place. Nous voilà sur des routes qui, vu ma forme, vont me convenir un peu mieux, pas de technique, des ligne droites ou presque, on peu dire que le plus difficile est passé et en plus je me sens un peu mieux. J’en profite pour accélérer un peu, ce qui me permettra de remonter à la 4ème place. Plus loin, je vais encore faire une erreur de circuit sans conséquence mais un peu plus loin, je suis perdu, je ne vois plus de balisage et pourtant, je suis sur le bon tracé, j’attends un peu mon poursuivant et à deux, nous trouverons le bon chemin. Je termine donc 4ème en un peu plus de 2h28.
La semaine prochaine, trail de 30 km avec Marie-Aurélie Maton
Le 20 trail des bosses de 40km
Le 21 duathlon vert de Mons
Le 28 trail des jonquilles 32km

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s