Tout est possible

Ironman en approche

Me voilà de retour après une absence d’un mois sur cette page, il faut dire que mars fut assez chargé avec l’organisation et la remise en place du week-end ETC-ITCF où nous avons eu la chance de voir défiler 650 sportifs sur deux jours. Le soleil fut de la partie et l’organisation a tourné assez bien, le trail connaitra très certainement une nouvelle édition en 2017, si rien ne change, on vous donne déjà rendez-vous le deuxième week-end de mars.
Sinon coté sportif, j’ai justement du levé le pied durant une bonne partie du mois de mars dans un premier temps pour l’organisation mais également pour le stage nautique avec les sections sportives de l’école. Heureusement, pour la quatrième année consécutive, la LBFTD mettait sur pied un stage dans le sud de la France et après deux éditions à Saint Rafael, c’est cette fois le Belambra de Colle sur Loup qui nous accueillait, de 12 en 2015, nous étions une quarantaine dont 11 membres de l’ETC pour cette édition un peu plus froide que les autres.
Personnellement, je m’attendais un peu à foncer dans un mur vu le peu d’heure d’entrainement effectué les 4 semaines précédentes, j’ai donc géré au mieux supprimant ou en élaguent quelques sorties vélo mais je totalise néanmoins un peu plus de 550 km sur le vélo en fin de stage, niveau course à pied j’ai juste fait 2 sorties ultra cool 1h30 dont une fut prolongée par du géocatching et une autres un peu plus rapide après une sortie vélo en début de stage. La deuxième partie des vacances sera sans doute un peu plus calme mais je vais autant que possible poursuivre sur la lancée du stage.
La suite du programme s’intensifie peu à peu avec quelques dates de course dont le duathlon sprint de Verlaines, Frasne, Aix en Provence le 1er mai, Charleroi le 16 mai, Seneffe le 22 mai.L’ETC ne sera pas à Tournai le 8 mai car je m’y suis pris un peu tard pour effectuer les inscriptions mais nous organiserons certainement une journée d’entrainement pour nous retrouver.
Bref, il y a du boulot et l’Autriche approche de plus en plus vite et je suis encore assez loin du niveau que je pouvais avoir en 2013 et 2014, rien de stressant en soi, j’attend les premières compétitions et surtout les premiers triathlon pour m’évaluer le mieux possible.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s